Pour aller plus loin autour de … Innovation et proximité

♦ Un article sur l’origine de la réflexion sur les relations entre proximité et innovation (Boschma, 2004)

Boschma Ron. Proximité et innovation. In Économie rurale. N°280, 2004. Proximité et territoires. pp. 8-24

♦ Un article sur confiance et proximité (Dupuy et al., 2004)

Dupuy, C., & Torre, A. (2004). Confiance et proximité in Economie de proximité (dir) Pecqueur B. et Zimmmerman JB.

♦ Un article sur la dynamique coévolutive entre les réseaux de connaissances et la proximité (Balland et al., 2015)

Malgré les avancées théoriques et empiriques, le cadre de la proximité est resté essentiellement statique. Nous proposons une extension dynamique du cadre de proximité qui tient compte de la dynamique coévolutive entre les réseaux de connaissances et la proximité. Pour chaque dimension de proximité, nous décrivons comment les proximités peuvent augmenter au fil du temps en raison des liens de connaissances antérieurs. Ces dynamiques sont saisies à travers les processus d’apprentissage (proximité cognitive), d’intégration (proximité organisationnelle), de découplage (proximité sociale), d’institutionnalisation (proximité institutionnelle) et d’agglomération (proximité géographique). L’article se termine par une discussion de plusieurs pistes de recherches futures sur la dynamique des réseaux de connaissances et de la proximité.

Balland, P. A., Boschma, R., & Frenken, K. (2015). Proximity and innovation From statics to dynamics. Regional Studies, 49(6), 907-920.

♦ Un article sur contrôle et proximité (Levy & Talbot, 2015)

Cet article s’intéresse aux liens qui existent entre le contrôle des relations inter-organisationnelles et les effets de la proximité. Il propose un cadre théorique qui explique comment les proximités géographiques et organisationnelles renforcent les mécanismes de contrôle formels et informels. Ce cadre est ensuite utilisé pour analyser les mécanismes de contrôle par la proximité dans un cluster aérospatial français. Il est observé que le contrôle formel et informel est concentré dans un petit nombre de groupes situés à proximité de la majorité des établissements membres du cluster. Il est également montré que les mécanismes de contrôle informel nécessitent une proximité géographique plus forte que les mécanismes de contrôle formel pour fonctionner.

→  Levy, R., & Talbot, D. (2015). Control by proximity Evidence from the ‘Aerospace Valley’competitiveness cluster. Regional Studies, 49(6), 955-972.

Print Friendly, PDF & Email